Une Action de l'ADLF Nancy: le 9 septembre 2014 à Contrexévile

Publié le par Convergence Nationale Rail

 

 

10653852 776474585737905 5956807211508319815 n

 

 

Association

Défense

Ligne

Ferroviaire

Nancy/Merrey

    

 

 

«Nancy-Jarville-Houdemont-Ludres-Messein-NeuvesMaisons-Pont St Vincent- Bainville sur Madon- Xeuilley-Pierreville-Pulligny Autrey-Ceintrey-Tantonville-Vézelise-Praye sous Vaudémont-Diarville-Mirecourt-Hymont Mattaincourt-Vittel-Contrexeville-Martigny les Bains-Lamarche-Rozières-Damblain-Merrey-Culmont Chalindrey»

-------------------------------------------------------------------------

 

ACTION du Mardi 9 Septembre 2014 à Contrexéville 

 

 

 

 

A l'initiative d'ADLF Nancy/Merrey, de l'ADURNE, de DPLACE et du Secteur Fédéral CGT des Cheminots de Nancy, près de 70  Personnes se sont rassemblées à Contrexeville pour dire non au funeste projet (étude) proposé par la SNCF aux Conseils Régionaux de Lorraine et de Champagne-Ardennes et  remettre les pétitions "Pour le maintien de la ligne ferroviaire Nancy-Vittel-Merrey Culmont  Chalindrey" signées par 6800 Usagers-Habitants-Contribuables-Citoyens-Elus-Membres d'Associations-Syndicats.

 Cette initiative, nous pouvons l'affirmer, est réussie au regard  du lieu , de la date et de l'heure choisies(is) par ces entités politiques et la  SNCF. (Contrexeville en bout de ligne, jour de semaine et heure où les personnes susceptibles de pouvoir venir se trouvent encore à leur  travail, ou doivent s'occuper de leurs enfants, arrivée dernier train 17 heures 53, début de la réunion 17 heures, pas de train pour  repartir, STRATEGIE FAISANT L'IMPASSE DE LA DEMOCRATIE).

 

  Nos craintes se sont confirmées quant à la perennité de notre ligne ferroviaire. L'étude proposée par la SNCF acterait la mise en  place de circulation routière et la suppression de circulation ferroviaire de Nancy à Contrexeville, fragilisant d'autant plus cet axe ferroviaire.

               

                  

 

 

TRANSPORTS:  DES VOIES FERRÉES MENACÉES DE FERMETUREDes TER déjà maigres en perte de lignes

 

  Pascal LOPEZ Président d'ADLF Nancy/Merrey

 

pascal-lopez-preside-une-association-de-defense-de-la-ligne

            

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article