Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SOMAIN... suite : lettre ouverte au Ministre !!!

Publié le par Convergence Nationale Rail

Le Comité Régional

 

Nord/Pas de Calais

 

de développement du Fret Ferroviaire,

 

du Wagon isolé et du Tr iage de Somain

 

 

écrit au Ministre et aux élus de la Majorité présidentielle du Nord- Pas de Calais

 

Lire. Lettre ouverte Somain novembre 2012 (photo) Lettre ouverte Somain novembre 2012 (photo) ...

et n'oubliez pas de signer la pétition en ligne !!!!

 

http://www.petitions24.net/pour_un_service_public_ferroviaire_de_qualite





 

 



Partager cet article

Repost 0

NON à la fermeture des Ateliers de SOMAIN !!

Publié le par Convergence Nationale Rail

 

La SNCF

veut fermer les ateliers de réparation de wagons de Somain

 

le Syndicat CGT des Cheminots de Somain et environs appelle à la mobilisation le

 

 

Jeudi 29 novembre

à 8 heures

 

 

devant les Ateliers

Rue André Denimal

à SOMAIN

 

en savoir plus sur le rassemblement

 

tract ateliers 29 novembre 2012 PDF - SOMAIN tract ateliers 29 novembre 2012 PDF - SOMAIN

 

 


 

 

.... pour la Défense du Service Public Ferroviaire

 

 

Signez et faites signer la pétition en ligne

 

 

http://www.petitions24.net/pour_un_service_public_ferroviaire_de_qualite

Partager cet article

Repost 0

URGENT: défense du rail Azuréen

Publié le par Convergence Nationale Rail

L’Association des Amis du Rail Azuréen Appelle tous les adhérents et populations à soutenir et à participer à l’initiative de la manifestation du 17 novembre 14h 00 gare de Breil sur Roya Organisée par l’AGB

l’Association de défense du chemin de fer Cunéo Tende Breil Vintimille, l’Association Giuseppe Biancheri a organisé une rencontre avec les autorités françaises et italiennes :

La ligne de Cunéo Breil Vintimille est menacée de fermeture et en 1ère étape les trains ne desserviront plus les petites gares à partir du 9 décembre 2012. entre Tende Breil et Vintimille.

Une politique franco/italienne inacceptable !

 

La convention franco/italienne de 1970 qui autorise l’Italie à faire circuler les trains FS entre Vièvola fr. et Piène fr lui délègue de même le financement de la reconstruction de la ligne détruite des faits de guerre 39/45 et son entretien.

1)/ Depuis 15 ans environ l’État italien dénonce cette convention en demandant une répartition plus équitable des charges d’entretien de la ligne. Plusieurs rencontres intergouvernementales ont eu lieu sans recherche de la part du gouvernement français d’un quelconque accord. De ces faits l’Etat italien a cessé ses paiements d’entretien d’autant que de lourds travaux urgents sont à prévoir qui nécessitent un lourd investissement. RFF propriétaire de cette section de ligne, l’a annoncé à plusieurs reprises il est dans l’incapacité d’investir. Si les menaces géotechniques qui sont importantes (effondrement, éboulement ) venaient à survenir, RFF fermerait la ligne.

 

2)/ Définissant une politique moins tournée vers le ferropviaire, les provinces italiennes Piémont et Ligurie ont décidé de fermer 12 lignes et de limiter la desserte Cuneo Vintimille. Il y aura moins de trains qui seront en majeur partie sans arrêt dans les gares françaises entre Tende et Breil et dans les gares italiennes entre Breil et Vintimille.

L’Association Giuseppe Biancheri a décidé une manifestation et convie les autorité Italiennes et Françaises à une réunion publique le Samedi 17 septembre 2012 à 16h 00 salle communale de Breil sur Roya

Nous avons manifesté à Touêt de l’Escarène avons remis des pétitions comprenant 700 signataires nous en avons autant à remettre le 17 décembre aux autorités.

Les lignes de Nice Breil Cuneo et Vintimille Breil Cunéo doivent vivre et se développer et faire face à la forte demande des populations qui ne comprendraient pas que le changement politique en France se transforme en politique de casse du service public et remettent en cause le développement économique des vallées de la Roya et Bévéra.

Nous vous attendons nombreux pour la défense de notre ligne. Merci de votre participation

Déplacement en train :

départ de Nice 12h 55

Nice St Roch 12h 59

Ariane 13h 03

Trinité 13h 06

Drap 13h 10

Fontanil 13h 15

Peillon 13h 18

Peille 13h 26

L’Escarène 13h 33

Touët Escarène 13h 37

Sospel 13h 46

Breil 13h 58

Retour de Breil Nice 17h 52 arrêt toutes gares départ et 19h 04 sauf Touët et Fontanil

 

Pour l’AAR

Germain Nallino

Amis du Rail Azuréen

Tel 04 93 21 08 75

Partager cet article

Repost 0

Avant la prochaine Catastrophe !!!

Publié le par Convergence Nationale Rail

Le 29 octobre 2012, un accident gravissime a eu lieu sur le pont « Mathilde » de Rouen.

Un camion transportant 30 000 litres de carburants s’est renversé et enflammé, rendant le pont (sur lequel transitent chaque jour 80 000 véhicules) inutilisable pendant plusieurs mois.

La vie quotidienne des citoyens et des travailleurs de l’agglomération rouennaise s’en trouve, et pour longtemps, gravement perturbée.

 

Le Comité de Défense du triage de Sotteville a depuis longtemps dénoncé les dangers du report du fret sur la route (au détriment du ferroviaire) qui conduit notamment à ce que la ville de Rouen soit traversée chaque jour par 8000 camions !!!.

Suite à cette catastrophe, et avant la prochaine, il écrit au Président de la République la « Lettre Ouverte » ci-jointe.

 

AVANT LA PROCHAINE CATASTROPHE-WA- 2 AVANT LA PROCHAINE CATASTROPHE-WA- 2

 

 

Partout en France, il faut rétablir le fret ferroviaire que l’on a délibérément sacrifié ces dernières années

 

Pour la défense du fret ferroviaire, pour un Service Public Ferroviaire de Qualité, n’oubliez pas de signer et de faire signer la pétition nationale :

http://www.petitions24.net/pour_un_service_public_ferroviaire_de_qualite

Partager cet article

Repost 0

Réforme du secteur ferroviaire: Plus ou moins de Service Public?

Publié le par Convergence Nationale Rail

COMMUNIQUE DE PRESSE du 2 Novembre 2012

Le Ministre des Transports, Frédéric Cuvillier aura attendu la date anniversaire des 75 ans de la SNCF pour dévoiler les contours de la réforme du système ferroviaire en France.

 

Sur le fonctionnement du système ferroviaire français, il s’accorde à dire qu'il y a urgence à mettre fin à une organisation incohérente en regroupant au sein d’une entité unique toutes les fonctions ayant trait à la gestion et à la maintenance du réseau. Les missions semblent être confirmées, voire renforcées.

 

Des questions apparaissent cependant ou d’autres restent posées (statut juridique des nouvelles entités, dette…) même si l'emballage de la communication semble être intéressant avec entre autres :

 

-   L’unification des fonctions de gestionnaire d’infrastructure dans une entité unique, rattachée à l’exploitant historique au sein d’un pôle public unifié,

-   Une organisation du système ferroviaire à même de répondre aux besoins des usagers,

-   La restauration des conditions d’un équilibre économique à long terme,

-   L’amélioration du dialogue social entre les différents partenaires,

-   La France n’a pas suffisamment investi dans les infrastructures ferroviaires au cours des vingt dernières années,

-   Les exigences européennes n’interdisent pas un schéma de gouvernance fondé sur un pôle unifié,

-   Le réseau existant a été négligé au profit du réseau à grande vitesse,

-   La dette continue de se creuser et le déséquilibre financier du système est dû notamment à l’inflation des coûts de production, à la nécessité de rattraper le retard accumulé dans la rénovation du réseau, aux dépenses dans les grands projets d’infrastructures et aux frais financiers des emprunts correspondants,

-   Le statut des cheminots est maintenu de même que sa protection sociale.

 

La continuité de l'ouverture à la concurrence est pour nous inacceptable, même si nous constatons que le Ministre a précisé ne pas vouloir anticiper les décisions, dont nous contestons le caractère inéluctable.

 

Nul doute que les actions et la pression exercées depuis plusieurs mois par les Associations d'Usagers, la CNR et ses Collectifs adhérents, les Organisations Syndicales sur le nouveau Gouvernement auront contraint celui-ci à mesurer l'ampleur des dégâts engendrés par les politiques des Gouvernements Sarkozy, relayées par une Direction de la SNCF pour le moins complaisante.

 

Nul doute que la vigilance et les mobilisations s'imposeront dans les semaines à venir car de nombreux points restent dans le flou, notamment celui de la dette qui plombe les investissements nécessaires à l’amélioration du Service Public. .../...

 

logo rail convergence - Nouveau

  
  

  
   

... /...  Le Ministre annonce une phase de concertation : la CNR y participera ; notre Convergence a demandé au Ministère d'être reçue pour lui remettre notre pétition nationale et pour l'entretenir directement de nos préoccupations et de celles de nos associations adhérentes. De la même façon, la CNR interviendra auprès des élus nationaux et européens pour faire entendre la cause d’un Service Public Ferroviaire de qualité. 

 

Partager cet article

Repost 0