"Améliorer" le service en supprimant les trains directs ? Le cas du Bordeaux-Limoges

Publié le par Convergence Nationale Rail

Alors que, depuis plusieurs année, la liaison ferroviaire directe entre Bordeaux et Lyon a été scandaleusement supprimée, la région Nouvelle-Aquitaine s'apprête à tronçonner le segment Bordeaux-Limoges qui subsistait... au nom de l'amélioration du service !

S'agit-il de tuer un malade qu'on a déjà affaibli en prétendant le soigner ? Chacun pourra se faire une première opinion par soi-même en lisant l'article ci-dessous de La Montagne.

Et la responsabilité des régions ne doit pas occulter celle de l'État qui a abandonné la plupart des Intercités, dont le Lyon-Bordeaux : la CNR milite pour le retour à un fin maillage de trains de grande ligne sur tout le territoire, organisé et subventionné nationalement, dans le cadre du service public ferroviaire, grandement mis à mal par les contre-réformes successives.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article