À lire en ligne

Publié le par Convergence Nationale Rail

Un premier recul partiel de la SNCF dans sa nouvelle tarification de bord qui pénalise durement les usagers, de plus en plus nombreux, qui n'ont pas pu acheter leur billet avant leur voyage en raison des multiples fermetures de gares et guichets ? Il faudra en tous cas amplifier la lutte pour empêcher ces fermetures et rouvrir les nombreux points de vente déjà fermés.

Vosges matin s'est pour sa part intéressé à la ligne Nancy-Merrey, actuellement fermée, et notamment à la gare de Mirecourt.

Enfin, la suppression du train des primeurs Perpignan-Rungis, symptomatique de la politique anti-ferroviaire du gouvernement et de son double langage, n'en finit pas de faire des remous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article